Une rencontre après une webcam hot

histoires de sexe gratuites

Black, sexy et bien monté, sacré Julien

Je ne sais pas pour vous, mais moi, depuis quelques mois déjà, je me contente de faire mes rencontres sexys sur des sites de rencontre coquine. Je viens d’ailleurs de découvrir un site très efficace, 5a7coquin. Je n’ai pas trainé très longtemps avant de l’envoyer directement dans mes favoris. Je ne mets jamais plus d’une semaine avant de trouver une chaussure à ma taille. J’espère que vous avez vite compris que je ne parle pas de chaussure là, mais plutôt d’un mec coquin lol. Ce site est très dynamique, les profils sont très divers et détaillés, tellement pertinents que la semaine passée je n’ai eu aucun mal à tomber sur Julien, un beau black costaud d’1m95 au corps bien bâti. Exactement ce que je cherchais depuis quelques jours pour une passagère partie de jambe en l’air en toute discrétion.

J’ai hésité un peu en écrivant ce petit récit, de vous balancer une photo de lui pour vous permettre de voir et sentir tout ce qui me traverser le corps en voyant cette masse digne d’un titan avec une courbe bien volumineuse au niveau de son pantalon. C’était clair, en plus d’être bien bâti comme un gladiateur, Julien était aussi bien monté là où j’aime. Ce français d’origine africaine avec une bite impressionnante, ça se voyait même cachée d’arrière un jean serré, m’a complètement secoué dans tous les sens. Je préfère vous compter d’abord comment on s’est connu avant d’aller vers l’essentiel, la partie cochonne qui vous intéresse tous ici. Bande de pervers que vous êtes lol.

Comme je l’ai dit plus haut, c’est la photo de Julien qui m’a tout de suite attirée, bien sûre, je me suis penchée plus tard sur la description de son profil. Très détaillée, très précise aussi. On pouvait directe voir juste après une courte lecture qui il était, ce qu’il aimait et qu’il allait combler chaque portion de mes désirs.  Je n’ai donc pas hésité une seconde à lui laisser un petit mot coquin sur sa messagerie classique du site. Le site 5a7coquin dispose d’un tchat complètement gratuit, on n’a lui et moi tout de suite profiter de cet outil si utile assez rapidement.  Des mots coquins voire même des phrases cochonnes n’arrêtaient plus de se suivre.

90% de nos conversations était basé sur le sexe et j’avoue que j’ai vite adoré la tournure que prenait les choses hi hi. Pendant plus de trois toujours, ben on n’a fait que ça, discuter et parler de tout ce qu’on allait faire le jour qu’on sera dans une chambre à poil. On concluait notre discussion coquine par la prise d’un futur rendez-vous. Mais quand deux être s’attirent, comme c’était très vite le cas entre Julien et moi, un rendez-vous physique s’impose très vite. Le samedi, c’est le jour qu’on avait finalement choisi pour se voir. Pourquoi le samedi ? Ben parce que je ne bosse pas le samedi, du moins rarement.  Vous comprendrez donc que je m’abstienne à vous donner le nom.  Quand à Julien, il est souvent libre, il bosse pour une salle de sport, il a des heures plutôt flexibles.

Vue qu’on n’est dans la même ville, monter un rendez-vous n’était donc pas bien compliqué, bien au contraire. L’envie était tellement intense  chacun disait « oui » à chaque proposition suggérée par l’autre.

  • Alors Marie, on se voit samedi. Me dit-il
  • Oui, répondis-je tout de suite

Notre rendez-vous baise était callé, juste 48h avant l’heure « H ».

Le samedi, je me passai une robe moulante noire qui s’arrêtait juste avant mes genoux, j’enfilai aussi  mes longs talons aiguilles. C’est comme ça que Julien voulait que je m’habille, il était bien précis lors de notre discussion de la veille à 23h.

  • Je veux que tu sois nue chérie, précisa-t-il
  • Je peux au moins mettre un string ficelle, lui répondis-je.
  • Non, non et non !!! Me lança-t-il pour couper court à cette discussion.
  • Et pour la chambre, j’ajoutai
  • Je m’occupe de sa chérie, contente toi de venir comme je veux.

Ce petit temps autoritaire me plut tout de suite. Je ne suis pas forcement une femme soumise, mais bon, il faut dire que  par moment, j’aime bien voir un brin d’autorité chez un mec. Julien est un parfait exemple du mec brut et tendre en même temps. Ça s’est vu tout de suite dès les premières minutes de notre face à face au resto. 

Il était tendre avec moi, voulais savoir ce que j’avais fait de ma journée, comment ça se passait dans mon travail, ce que j’aimais bien dans le tennis. Puis soudainement, il me demanda d’écarter mes cuisses tout doucement pour voir si j’étais vraiment nue. Sans que j’en donne véritablement l’ordre, mes genoux s’écartèrent presque seuls pour lui montrer ma chatte rasée. Depuis ma chaise, je pouvais sentir sa queue gonflée tout doucement dans son pantalon. La bête était bien dure comme une barre de fer. On ne pouvait plus faire une minute de plus dans ce resto. Julien fit appeler à la serveuse pour régler l’addition, puis 5 minutes plus tard on était dans un taxi pour le motel.  Je revois encore la tête du taximan totalement gêné de savoir que je me faisais tripoter la chatte sur sa banquette arrière. Le pauvre vieux, il ne pouvait se retourner, gardant les yeux bien fixes sur la toute lol.

On ne mit pas bien longtemps avant d’arriver au motel, il se trouvait juste à quelques encablures du resto. J’avais déjà la chatte en feu et complètement humide au moment d’arrivée dans  la chambre. Il faut dire que Julien n’avait pas arrêté de me doigter la chatte et me malaxer les seins pendant le trajet en taxi. Tout ce que je voulais moi, c’était maintenant sortir sa grosse queue de son pantalon pour l’avaler direct. Il sortit finalement sa bite lui-même puis m’appuya par la tête comme pour me demander de me mettre à genoux. J’avais sa queue dans ma main, je n’arrivais même pas à joindre mes doigts pour former un cercle autour, quelle bite gigantesque !  Je ne me priverai pas du plaisir de sucer cette longue et grosse queue. J’avais du mal à l’engloutir dans ma bouche, mais je pris quand même le soin d’offrir à Julien une fellation digne de cette bite impériale.

Finalement, c’est extrêmement excitée et mouillée que je finis par me mettre à quatre pattes pour me faire démonter la chatte à coup de bite par mon beau black du jour.  A chaque coup de rein, je sentais toute la puissance de sa bite, les lèvres de ma chatte étaient toutes dilatées.  Puis Julien finis par me décoller du sol pour me porter. Je pus passer mes main sur son coup pendant qu’il me pilonnait la chatte débout.  Puis il me porta dans le lit pour me baiser d’une façon plus classique avant de se vider les couilles directement sur ma tranche. Quelle baise. Dommage, je ne peux que vous conter ce moment, malheureusement je ne peux pas vous transmettre les sensations que j’avais eues ce jour-là.

On a prévu de se revoir avec Julien dans quelques jours, j’espère que ça sera toujours aussi intense.

 

Je te conseille fortement de t’inscrire sur le site de rencontre coquine, c’est vraiment gratuit et très simple d’utilisation ! Sache que je gagne rien à faire la pub pour ce site..

C’est vraiment pour le plaisir de partagé avec toi…

Inscris toi ici 

Une Rencontre Discrète et Bien Plus...

Une Rencontre Discrète et Bien Plus...

Si toi aussi tu souhaite faire une rencontre sexe.. Discrète... Gratuite.. c'est ici

REJOINS MOI

Mes autres histoires de sexe

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur reddit
Reddit